Archives de
Étiquette : Cours

Devenez monteur vidéo après seulement 1h30 de formation !

Devenez monteur vidéo après seulement 1h30 de formation !

Comme vous avez pu le voir dans le nouvel élément qui est arrivé dans le menu principal (à savoir l’onglet « Formations« ), ce ne sont plus deux formations que je propose, mais désormais trois sur la plateforme Udemy.

Une histoire de longue haleine

En Janvier 2016, je décidais de me lancer dans une nouvelle aventure : l’enseignement en ligne sur Udemy. Après un peu plus de trois cents heures de travail, je pouvais enfin dévoiler ma première formation : Apprenez à créer un site internet professionnel avec WordPress en 20 minutes. Après les 6 heures de vidéos que contient ce cours, vous serez, tout comme moi, capable de créer des sites internet à fière allure en moins d’une demi-heure. Cette première formation payante a été très difficile à réaliser, et je n’en ai pas tiré grand-chose, financièrement parlant. Par contre, j’ai beaucoup appris sur la création de formations en ligne, tout comme sur le web marketing ou encore sur le fonctionnement d’une place de marché. J’aurais l’occasion de revenir là dessus plus en détail dans un prochain article.

La création de cette première formation a été longue et difficile, mais ce n’est pas pour autant que j’ai baissé les bras. Aux alentours du mois de Mars, je publiais une nouvelle formation 100% gratuite sur Keynote et l’Art du PowerPoint. Près de 600 étudiants plus tard, c’est une toute nouvelle formation sur un sujet un peu différent que je viens de publier : le montage vidéo avec iMovie.

 

Cours formation iMovie montage vidéo
Cours formation iMovie montage vidéo

Une formation pour tous

En créant cette formation, je n’avais pas spécialement de public spécifique en tête. Et après coup, ça me semble tout à fait normal, car mis à part les professionnels à gros budgets, n’importe qui, ou plutôt tout le monde peut avoir à utiliser un logiciel grand public comme iMovie pour réaliser des projets vidéos. De l’étudiant souhaitant épater la galerie avec une bande-annonce haletante au geek de la famille chargé d’effectuer le montage vidéo des vacances en passant par le community manager d’une petite boîte qui souhaite proposer du contenu vidéo décent à ses followers sur les réseaux sociaux.

Sans avoir de public spécifique en tête en créant cette formation, je l’ai quand même gardée la plus accessible possible. Et de fait, en une heure et demie, vous apprendrez à titre complètement profit de ce très chouette logiciel qu’est iMovie. Vous connaitrez tous les différents boutons présents dans l’interface du logiciel, vous saurez comment traiter l’audio et la vidéo pour les rendre agréables à l’oeil et à l’oreille, vous saurez comment gérer votre bibliothèque pour gagner du temps  ou encore comment exporter convenablement un fichier. En quelques mots, vous serez en mesure de faire de chouettes films rapidement et sans faire appel à un prestataire externe, tout cela en moins de deux heures de formation.

La cerise sur le gâteau, c’est le prix de cette formation. Actuellement en phase de lancement, il est proposé totalement gratuitement ! Une fois cette période passée, la formation sera disponible au ridicule prix de 20€. Donc, vous n’avez aucune raison de ne pas le prendre ! À tout de suite !

Formation en ligne : un code déontologique pour bientôt ?

Formation en ligne : un code déontologique pour bientôt ?

Udemy & LiveMentor : deux systèmes complémentaires ?

Alors certes, je fais un peu ma pub, mais j’écris aussi (et surtout) cet article pour toutes les personnes qui baignent dans le monde de la formation en ligne (et je sais qu’il y en a un certain nombre dans mes relations).

 

Formation en ligne
Un cours particulier de façon dématérialisée ?

La formation en ligne

Il y a deux mois, j’ai créé ma première formation en ligne. Une formation de plus de 6 heures de vidéos sur WordPress destinée aux débutants en la matière. Dans cette formation, je prends tout à partir de zéro : de l’achat du nom de domaine et de l’hébergement, jusqu’à la personnalisation avancée et le développement d’un site en passant par sa monétisation. J’ai choisi d’héberger cette formation sur la plateforme Udemy qui arrive tout juste en France. Vous pouvez vous la procurer pour à peine 20 euros en cliquant sur ce lien : Maitriser WordPress et créer des sites professionnels en 15 minutes. Une fois ma formation créée et uploadée sur les serveurs d’Udemy [depuis, j’en ai créé une nouvelle sur Keynote et l’Art du PowerPoint, comme je le relate dans cet article], j’ai du en faire la publicité afin d’en récolter les fruits. Pour ce faire, j’ai surtout publié sur Facebook et contacté quelques amis blogueurs. Dans le lot, il y avait Nicolas du site ABC Argent. Comme cela nous arrive de temps en temps, nous avons échangé plusieurs emails pour parler de nos projets respectifs et de plein d’autres choses. Dans l’un de ces mails, il m’a suggéré quelque chose : pourquoi ne donnerais-tu pas des cours particuliers dans tes domaines de prédilection sur Live Mentor ?

Udemy
Udemy

 

Le cours particulier

LiveMentor Formation en ligne
Le logo de LiveMentor

Curieux, et confiant dans ses conseils, je suis allé jeter un oeil sur le site LiveMentor. C’est une plateforme dont le principe consiste à mettre en relation des professeurs particuliers avec des élèves. Mais, sa particularité, c’est que les professeurs ne se déplacent pas chez leurs élèves. Ni l’inverse d’ailleurs. Les deux restent chez eux et font leurs cours par webcam. Je reconnais bien volontiers que j’ai trouvé ça un peu fou au début ; je n’étais pas tout à fait convaincu. Jusqu’au moment ou j’ai compris une chose : Live Mentor n’est pas une plateforme qui met en relation les étudiants avec des professeurs. C’est un outil qui permet aux professeurs (on les appelle les mentors) de donner leurs cours en ligne facilement : tout est parfaitement ficelé : votre étudiant arrive sur votre page, il réserve un cours et paye. De votre côté, vous n’avez qu’à valider cette demande de cours et à le lancer. Pour cela, rien de plus simple : en quelques clics, une session Hangout (le Skype en ligne de Google pour ceux qui ne connaitraient pas encore 🙂 ) va se lancer, et la visioconférence démarre. Si vous avez besoin d’un support, les applications Google sont à votre disposition : vous pouvez donc travailler ensemble et en temps réel sur un seul et même document. Cela permet par exemple à votre étudiant de travailler son exercice et vous de le corriger en temps réel. Pour les maths et les formules un peu compliquées, il y a même des outils disponibles pour cela. Un chat est aussi à votre disposition, au cas ou. Bref, vous avez vraiment un panel d’outils vous permettant de faire un cours particulier normal sans bouger de chez vous.

 

Les 3 profils d’étudiants

À mon avis, des plateformes comme Udemy et Live Mentor ne sont pas concurrentes ; elles sont complémentaires, dans le sens où il y a trois différents types d’étudiants : les autodidactes qui vont apprendre sur internet au grès des formations qu’ils trouveront (sur Udemy par exemple). Viennent ensuite ceux qui ont besoin d’avoir une personne physique à leurs côtés pour réussir à maitriser telle ou telle notion, tel ou tel procédé. Et viennent enfin ceux qui sont un peu ces deux profils : ils veulent d’abord apprendre (ou ils essayent au moins d’apprendre)  seuls avec les formations qu’ils trouvent, puis cherchent ensuite quelqu’un pour répondre à leurs questions. Dans ce sens-là, ces deux plateformes mentionnées sont assez complémentaires.

Formation en ligne
Moins facile de faire des cours particulier pour des choses plus manuelles. Mais faire une formation en ligne (sur Udemy par exemple) ne devrait pas poser de problème !

En terme de couts et de revenus, c’est surement la première solution qui est la plus intéressante : on peut trouver des formations vraiment pas chères (20 euros pour apprendre à maitriser WordPress par exemple ???? ) qui nous apprendront tout. Du côté de l’instructeur, il passe énormément de temps à préparer sa formation, mais dès que c’est fait, il n’a « plus qu’à » la vendre (c’est à mon sens la partie la plus difficile). De l’autre côté, il y a les cours particuliers qui permettent d’apporter des réponses précises et personnalisées à toutes les questions de l’élève. Souvent aux alentours de 20 euros de l’heure, cela reste une solution abordable pour l’élève et intéressante pour le mentor.

 

Un code déontologique pour la formation en ligne ?

formation en ligne
Une connexion internet suffit désormais à se former !

Mais que faire quand un étudiant est dans la situation trois, c’est-à-dire qu’il souhaite suivre votre formation puis prendre des heures de cours particulier avec vous ? Ou bien qu’il souhaite prendre des heures avec vous puis désire ensuite avoir accès à votre formation pour l’aider à développer ses compétences ? Faut-il donner la formation gratuitement, ou donner des heures de cours particulier à moindres couts ? Car, le but premier de tout instructeur / mentor en ligne ne devrait pas être l’argent, mais bien le partage des connaissances. Mais d’un autre côté, le formateur doit aussi gagner son pain. Il n’y a pas encore de Code Déontologique du Formateur en ligne, mais peut-être faudrait-il en créer un afin d’éviter les abus qui pourraient apparaitre chez certains formateurs peu scrupuleux… 😉

Cet question est mineure à première vue mais demande néanmoins une réflexion certaine pour y répondre.  Mais ce n’est pas une question de ce type qui doit nous arrêter, car la formation en ligne à de très nombreux avantages. Je reviendrai dessus dans un prochain article, mais rien que le concept de l’élève qui note son professeur (ou sa leçon) est génial et est le marqueur d’une vraie petite révolution dans ce monde de l’éducation et de la formation en ligne.

De votre côté, avez vous déjà suivi une formation en ligne ou fait appel à un mentor pour prendre des cours particuliers (sur Udemy, Live Mentor ou d’autres sites web) ? Ou êtes-vous un formateur ou un professeur particulier ? Que pensez-vous de cette mutation dans le monde de la formation en ligne ?

Retrouvez-moi sur LiveMentor (j’enseigne le montage vidéo avec iMovie / Final Cut Pro X et la création de site web avec WordPress) ou sur Udemy (j’y enseigne WordPress et l’Art du PowerPoint).

20 leçons pour créer des PowerPoint exceptionnels et pro

20 leçons pour créer des PowerPoint exceptionnels et pro

Étudiants, entrepreneurs, professionnels, professeurs, nous sommes tous confrontés plus ou moins régulièrement à la problématique du PowerPoint. Nous avons besoin, dans notre package professionnel, de cet outil. 😉

Accédez au MOOC 100% gratuit pour une durée déterminée pour apprendre à maitriser l’Art du Powerpoint !

Le template du PowerPoint

Malheureusement, beaucoup trop souvent, nous avons affaire à des slides de mauvaise qualité ou absolument pas professionnelles : slides noires sur fond blanc dans lesquelles apparaissent des tonnes de listes à puces ou simplement des présentations qui utilisent des modèles tout fait (de Microsoft PowerPoint ou Keynote), absolument pas marquant. Résultat ? À peine sorti de la pièce dans laquelle a eu lieu la présentation qu’on a déjà oubliée le pourquoi du comment.

Créer des powerpoint exceptionnels
Vous avez toujours souhaité créer des Powerpoint exceptionnels et marquants ?

Le contenu

La présentation PowerPoint est un support de communication. Je dirais même plus : c’est un superbe support de communication avec lequel on peut très facilement faire des étincelles. Comme son nom l’indique, le support ne contient pas tout le contenu (et loin s’en faut), mais seulement une – petite – partie. Tout le reste sera mentionné puis expliqué par le ou les intervenants. Là encore, trop souvent, l’on voit des présentations PowerPoint avec des slides remplies de texte, et l’orateur ne fait alors que les lire. Lorsque l’intervenant a préparé sa présentation, il s’est dit que si le texte est sur ma diapo, ce sera plus facile de la présenter, je n’oublierai rien d’important, et mon auditoire s’en souviendra mieux. Malheureusement, il n’y a que le deuxième point de véridique. En effet, ce ne sera d’abord pas « plus facile » à présenter, dans le sens ou le conférencier sera sans cesse la tête dans sa slide. Deuxièmement, son auditoire ne se souviendra pas mieux de sa présentation pour deux raisons : le texte endort et attire l’attention (mais ce n’est pas l’attention que l’on souhaite) et plus il y a de contenu, moins on en retient : est-ce plus facile de retenir une citation ou un livre ?

Je reviens sur le premier problème généré par le trop-plein de texte. Lorsque l’on voit apparaitre une slide avec plusieurs pavés de textes, ou bien on décroche (situation 1, et qui arrive dans la plupart des cas), ou bien notre curiosité est attisée, et l’on commence à lire les différents pavés. Malheureusement, ce n’est pas du tout l’attention que souhaitait provoquer l’intervenant, car, au lieu de vous concentrer sur ses paroles (qui, en théorie, donne de la valeur ajoutée aux slides), nous nous concentrons sur les pavés de texte. Résultat ? On loupe une partie de la présentation.

 

 

La forme de la présentation

Aux quelques personnes à qui je délivre des conseils sur leurs présentations PowerPoint, j’aime à rappeler que l’image est un outil formidable, si elle est bien utilisée. Une image en tant qu’illustration peut ou bien donner du poids aux slides, ou bien le décrédibiliser complètement.

Typiquement, si vous voulez que votre diapositive n’ait aucune crédibilité, ajoutez ce genre d’image toute faite, toute moche et aussi banale que bateau :

20 leçons pour réussir vos présentations powerpoint
Ce genre d’images insupportables…
20 leçons pour réussir vos présentations powerpoint
Et ça ne va pas en s’arrangeant…

 

À l’inverse, vous avez l’obligation de mettre des images qui impressionnent. Sur quels critères se baser ? Trouvez des images en très haute résolution, libre de droits, ne demandant aucune attribution, avec de jolies couleurs, de chouettes motifs et surtout, en rapport avec votre contenu. Je vous rassure, si votre image n’est pas en lien direct avec votre contenu, mais que l’on peut quand même faire un rapprochement entre elle et ce que vous dites, cela passer comme une lettre à la poste. Le but de l’image est vraiment de marquer les esprits. Je ne parle ici que de l’image d’illustration, mais l’image de fond est encore plus utile et impressionnante ! D’ailleurs, sur la majeure partie de mes présentations, je ne mets plus que des images de fond, et plus d’images d’illustration. Cela donne une carrure, une prestance à ces diaporamas lorsqu’ils sont affichés (et spécialement sur des grands écrans).

 

 

Ces trois points ne sont que quelques pistes d’amélioration pour vos slides, mais dans le cours gratuit que je viens tout juste de publier sur Udemy, je vous montre, en 20 leçons, tous les écueils à éviter, et surtout comment faire une présentation dont vos collègues et collaborateurs se souviendront encore à la pause café de la semaine suivante : d’ailleurs, ce cours s’intitule : Maitriser Keynote et l’Art du PowerPoint. Il est disponible gratuitement pour une certaine période seulement, donc profitez-en ! Au passage, même s’il parle principalement de Keynote, tous les conseils donnés sont applicables aussi dans Microsoft PowerPoint et les logiciels du même style. Par exemple, vous découvrirez une liste de plus de 20 endroits où vous pourrez trouver de superbes images gratuites, et libre de droit, que vous pourrez alors utiliser aussi bien pour vos présentation que pour d’autres projets ! Pour 0€, ce serait bête de passer à côté, non ? 🙂